Sur l’enjeu des élections présidentielles françaises je partage ici ce dialogue avec une amie Franco américaine qui nous ecrit de Boston et qui…

Sur l’enjeu des élections présidentielles françaises je partage ici ce dialogue avec une amie Franco américaine qui nous ecrit de Boston et qui montre l’enjeu de l’élection française bien au delà de nos débats intérieurs
Je voudrais juste partager avec vous l’angoisse que je ressens d’être si loin et de me sentir totalement impuissante… et mon angoisse est partagée par tous mes amis américains ici à Boston qui regardent avec consternation les sondages en France aller dans la même direction fatidique que les derniers jours avant l’élection américaine…
A tous ceux et celles qui seraient tentés par l’abstention ou le vôte blanc j’aimerais dire ceci: cette élection a une portée bien plus globale que celle de l’hexagone, et qui nous dépasse tous. Si vous êtes sincères en vous considérant citoyens du monde et en voulant oeuvrer à l’émergence d’une citoyenneté du Peuple de la Terre, alors c’est le moment de le prouver dimanche, en votant comme si le sort du monde en dépendait… et en fait ce n’est pas une exagération que de penser que nous sommes à la veille d’une de ces bifurcations irréversibles qui pourraient changer le cours de l’histoire… Au nom de mes amis américains qui luttent contre l’obscurantisme qui s’est abattu sur leur pays, je vous en conjure, par pitié, pas la France! Ce serait le coup de trop qui nous achèverait tous!
En résistance, et en solidarité,
Anne-Marie
Merci chère Anne Marie de tes encouragements magnifiques. Oui voter comme si le sort du monde en dépendait. Non, bien sûr, par prétention arrogante mais parce que, dans ce formidable travail sur elle même que notre famille humaine a entamé et dont dépend sa perte ou son salut, les élections françaises aujourd’hui, allemandes bientôt , placent l’Europe à un carrefour critique qui la dépassent et s’inscrivent dans une perspective mondiale que nous évoquons souvent dans les Dialogues en humanite . Car Oui Tu as raison : l’enjeu des enjeux c’est celui de l’avenir même de ce “peuple de la Terre” qui risque du fait de l’irresponsabilité ecologique et sociale de ses gouvernants ou par sa propre Regression émotionnelle sur ses peurs, de basculer dans des choix de plus en plus dangereux qui porteront en germe l’explosion de l’Europe, le ReTour des logiques guerrières et une nouvelle génération de régimes autoritaires dont Trump, Poutine, Erdogan etc. sont les premières manifestations.
Donc, Oui, il faut utiliser tous les moyens en notre pouvoir pour barrer la route au Front National en France tant qu’il en est encore temps et dire, que dans l’état actuel de notre système électoral, cela ne peut passer par l’abstention ou le vote blanc mais par un vote Macron. ( *)
Pour autant, il est essentiel de rappeler que pour nombre de français qui se sentent aujourd’hui abandonnés, Macron symbolise le type de politique économique qui nous a conduit précisément au bord de ce gouffre. Si, une fois élu, il mettait en oeuvre son programme annoncé et plus encore s’il le faisait par voie autoritaire en utilisant les leviers que lui donne la V eme Republique tels le gouvernement par ordonnances ou le 49-3 , alors le risque Le pen que l’on peut contenir encore aujourd’hui, à condition de voter comme tu le dis, sera à nouveau devant nous dans les années et peut être les mois qui viennent.
Nous sommes en train avec Edgar Morin, Nicolas Hulot Cyril Dion et bien d’autres amis des mouvements citoyens d’essayer de proposer une perspective Alternative à ce risque et de tenter de montrer à Macron qu’il doit se hausser lui même à ce niveau de responsabilité historique qu’il n’a pas anticipé compte tenu de ce que nous savons de ses choix antérieurs. Ainsi un De Gaulle,souvent évoqué au cours de cette campagne, conservateur monarchiste et partisan de l’ordre à l’origine , s’est trouvé, du fait des circonstances historiques, conduit à endosser les habits d’un général rebelle puis d’un réformateur audacieux à la Liberation avec la mise en œuvre du programme du Conseil National De la Resistance. Peut être la part de responsabilité de l’homme Macron est aujourd’hui de comprendre qu’il ne sera pas élu pour poursuivre (en pire) la politique économique qu’il avait convaincu Francois Hollande de mettre en œuvre mais pour contribuer à mettre en ouvre une nouvelle politique européenne et mondiale qui comprend que nous ne pouvons plus accepter l’irresponsabilité ecologique sociale et politique à laquelle nous ont conduit 40 ans d’hypercapitalisme.
Évidemment de même qu’un Ge Gaulle ( ou tout autre personne conduite à développer une orientation contraire à son ADN originel) ne pouvait être un résistant rebelle, un réformateur social et un decolonisateur seul ( puisqu’il heurtait du même coup les intérêts de nombre de ses soutiens), on ne peut demander à l’homme Macron seul d’incarner un tel bouleversement. C’est bien Pourquoi, au delà du vote de dimanche prochain, c’est la capacité des forces citoyennes à construire un environnement culturel, social et politique qui pousse nos futurs responsables publics en ce sens qui me paraît être l’enjeu majeur.
Au fond la principale question de cette élection a été posée par celui qui, arrivé trop tôt et en butte à trop de trahisons, n’a pu résister à cette Grande Regression infantilisante que produit en France la monarchie présidentielle. Je veux parler de Benoit Hamon vainqueur de la primaire à gauche et défait largement au premier tour des présidentielles. Lorsqu’on lui demandait : Quel président voulez vous être ? Il répondait : quel peuple voulons nous être ? Telle est bien la question centrale en effet au delà de Macron lui même : voulons nous être un peuple citoyen, un peuple adulte capable de transformer ses peurs et ses colères légitimes en une formidable énergie transformatrice ? Une énergie qui ouvre la voie à la refondation d’une Europe ecologique, sociale et citoyenne et oeuvre pour cette citoyennete du peuple de la terre que tu nous invites magnifiquement à prendre en compte.
Merci encore de ce rappel et de cet encouragement qui nous fait chaud au coeur.
Patrick
(*) la situation serait différente si le vote blanc etait reconnu et qu’au delà d’un pourcentage d’une majorité d’électeurs il conduisait à recommencer l’élection avec une autre offre politique

Le référendum d’entreprise voulu par Macron, c’est la dictature patronale drapée d’oripeaux démocratiques

Le référendum d’entreprise voulu par Macron, c’est la dictature patronale drapée d’oripeaux démocratiques.
La démocratie suppose l’égalité entre toutes et tous, afin que personne ne puisse influencer ou faire pression sur un-e autre dans le but de garantir un libre choix, éclairé et en conscience.
Or, dans l’entreprise, le salariat est une relation de subordination à la direction.
Dès lors, l’idée même de référendum dont l’initiative et la question posée sont une prérogative patronale n’est rien d’autre que l’habillage politiquement correct de la transformation de la démocratie sociale dans les entreprises en une multitude de républiques bananières.

Macron candidat promettait une hausse du budget de la défense de 0,3 points de PIB

Macron candidat promettait une hausse du budget de la défense de 0,3 points de PIB.
Macron président, Bercy va rogner 2,6 milliards du budget du ministère des armées.
Encore un mensonge derrière le marketing de campagne électorale.
Mais dangereux celui-ci : au moment où Trump dirige les États-Unis et où le risque de guerre généralisée plane de plus en plus sur nos têtes, nous avons besoin d’une France indépendante. Des moyens suffisants alloués à la défense nationale en sont une des principales conditions.

Nous étions très nombreux ce matin à Argenteuil pour la cérémonie commémorant le 8 mai 1945

Nous étions très nombreux ce matin à Argenteuil pour la cérémonie commémorant le 8 mai 1945. Au lendemain d’une élection présidentielle qui a consacré la victoire de la République, donc de la France, face à la haine de l’autre, il est important de marquer et de transmettre les grands moments de notre histoire. Les élus de notre groupe autour de notre député Philippe Doucet n’ont pas manqué ce rendez-vous ! Merci à notre ami photographe Georges Fresneau

Quelques jours après l’émission lourdingue sur Delamuraz et son rêve européen, un sondage montre que 85% des Suisses sont hostiles à l’adhésion…

Quelques jours après l’émission lourdingue sur Delamuraz et son rêve européen, un sondage montre que 85% des Suisses sont hostiles à l’adhésion de la Suisse à l’UE. De 1992, 50,3% de non à l’EEE et son premier refus à l’Europe des technocrates, à 2017, les Suisses restent prudents. Avec raison…

C’est le grand jour aujourd’hui je réalise un rêve professionnel et personnel : animer un atelier/conférence en entreprise sur l’optimisme

C’est le grand jour aujourd’hui je réalise un rêve professionnel et personnel : animer un atelier/conférence en entreprise sur l’optimisme.
N’hésitez pas à m’envoyer vos bonnes ondes
L’optimisme ce n’est pas être béat ou bisounours, c’est ce compagnon de l’effort, pour sortir des difficultés, des souffrances en choisissant l’action, l engagement, la bienveillance,le sourire, le lien, le kiff …
“Nous sommes responsables de notre propre existence. On devient qui on a décidé d’être.” Marc Levy
Et si vous voulez libérer les énergies positives de vos équipes : contactez moi

Avec les révélations du parisien, maintenant on sait clairement de quoi il retourne

Avec les révélations du parisien, maintenant on sait clairement de quoi il retourne.
Alors aux millions de jeunes, de salarié-e-s de ce pays, dimanche vous avez le choix :
Vous voulez liquider définitivement le code du travail, avoir des horaires de travail de dingue pour une paye minable, et ne même pas pouvoir imaginer protester puisque votre licenciement abusif ne coûtera plus grand chose ?
Votez pour les candidat-e-s d’En Marche.
Vous ne voulez pas vivre cet enfer social au quotidien, ne pas avoir la peur au ventre d’être viré-e à la moindre prise de tête avec votre responsable hiérarchique, ne pas perdre votre vie en tentant de la gagner ?
Votez pour les candidat-e-s de la France Insoumise.

Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation

Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation. Dépôt de gerbes certes mais avant tout fort moment d’émotion et de recueillement à la lecture de textes et poésies. Un grand merci en particulier à M et Mme Jerome Lucchini qui ont su nous rappeler la force des leçons du passé !

Du vent ! Pour le quatrième mois consécutif, le taux de chômage diminue dans le canton de Genève; il se fixe à 5,2% à fin mai

Du vent ! Pour le quatrième mois consécutif, le taux de chômage diminue dans le canton de Genève; il se fixe à 5,2% à fin mai. A fin mai, on dénombre 12’204 chômeurs. Le nombre de chômeurs de 50 ans ou plus augmente de 4,5%. Il n’y a rien de crédibles dans ces statistiques car elles ne prennent pas en compte les chômeurs qui travaillaient à Genève et résident en France. Le taux de chômage, ainsi cumulé mais bien réel, est le plus haut de Suisse, sans doute trois fois plus élevé que la moyenne nationale. Ainsi calculé, il démontrerait que certaines entreprises sur la place licencient sans vergogne, profitant de la libre-circulation pour engager aussi facilement que rapidement les travailleurs plus jeunes et moins chers…

11 juin 2017

11 juin 2017. Connaître et aimer son Eglise – Fête de la Sainte-Trinité. Deux choses à raconter. La première est d’ordre liturgique. Pendant le premier semestre de l’année ecclésiastique (Avent-Pentecôte) l’Eglise a reconstitué toute la vie du Christ; pendant le second semestre (Trinité-Avent), elle retrace la vie de l’Eglise qui s’efforce de reproduire dans ses Saints les vertus du Maître. La seconde est d’ordre dogmatique. Tout se ramène dans le christianisme à la Sainte-Trinité de qui tout vient (Épître) et à qui tous ceux qui sont baptisés en son nom doivent faire retour (Évangile)…